navigation

Un mot de l’instit, c’est la fessée… 24 septembre, 2011

Posté par dendavid dans : Non classé , trackback

A l’école, Thomas 10 ans, a souvent l’habitude de faire le pitre, l’andouille pour faire rire les copains, car chez sa mère,

les pitreries tournent très vite direct par une bonne fessée déculottée, slip et pantalon baissés.

Il en profite donc de le faire en classe. Jusqu’à présent présent l’institutrice était indulgente,

acceptait les pitreries de son élève depuis qu’elle avait su que lui et un autre élève recevaient

de toute la classe la punition à l’ancienne, la fessée déculottée et desfois au martinet.

Mais un matin, Thomas dépassa les bornes et la maîtresse a vu le moment d’intervenir la mère

pour stopper les pitreries qui tournaient à l’irrespect et insolence.

Thomas pour faire son clown, faisait des bruits de prout, la maîtresse lui disait de stopper mais

il insista;

- Thomas arrête ou tu me donneras ton cahier de texte que j’écrive un mot pour ta mère à faire

signer à midi et à me le rapporter signé tout à l’heure à 13H30 .

- D’accord madame, j’arrête.

(peu après un bruit retentit de prout)

-THOMAS TON CAHIER DE TEXTE DE SUITE (cria la maîtresse)

-Non, non, je recommencerais plus,je promets, je promets,

- Ton cahier, vite que je te le redise pas une autre fois.

- Non s’il vous plaît, ma mère va me donner la fessée déculottée, elle me fait mal, très mal …

-Tu n’avais qu’a t’arrêter quand je te l’ai dit, je t’avais prévenu, tu as continué, tu connaissais la suite, faut pas gémir,

allez donne le cahier.

(Thomas se leva, triste car il savait ce qu’il allait recevoir sur son postérieur chez lui d’ici une heure et demi et porta son

cahier, la maîtresse écrivit le motif du mot, bruits incessants de gaz malgré des avertissements d’arrêter)

- Tiens ton cahier, je le veux signer tout à l’heure après la pause midi à ton retour.

Le gamin à l’idée d’en recevoir une bonne, se frotta ses fesses par instinct.

- Eh bien Thomas, tu n’as pas besoin de te les frotter, tu auras tout le loisir je pense de le faire cet après-midi quand tu

reviendras et que ta mère te ramènera le slip et pantalon baissé jusqu’au genou pour montrer ta correction reçue.

  Midi arriva, Thomas quitta l’école, et monta dans la voiture comme si de rien n’était, il tenait le cahier.

La mère roula et demanda :

(thomas allait avoir un aperçu ce qui risquait prochainement de recevoir à la maison)

- C’EST QUOI CE CAHIER ?

- Un mot à faire signer (dit-il voix tremblante)

  – Très bien, arrivant à la maison tu auras ta fessée cul nu, et une très bonne, je peux te le dire,

pour chauffer ton derrière, il va chauffer, même au point de faire chauffer une viande sur ta

peau des fesses tellement que ton derrière va te cuire, sale garnement…

Elle ouvrit la porte :

- ENTRE VILAIN

- oui dit le gamin apeuré, car il savait ce qu’il lui attendait, ou plutôt son postérieur.

Aussitôt, la mère prit le cahier, lisa et fronça les sourcils de plus en plus et dit :

- là mon gaillard, c’est le sommet des bêtises, pour une bonne, tu vas avoir une bonne

correction jusqu’à la peau rouge de rouge, rouge sang. Viens ici de suite…

Il arriva penaud, elle lui attrappa le pantalon et lui baissa, puis le slip, le prit sous son bras

autour de la taille, le petit derrière bien rond tremblait avant même qu’elle commence la série

de claques qui allait durer une certaine longue durée.

La mère leva la main très haut, et :

                          instit.jpg                   

- CLAC CLAC CLAC OUILLLE CLAC CLAC AIE CLAC CLAC OOUUUILLLE (le derrière

blanc devenait rosé, et plus elle frappait énergiquement, le cul cul rougissait rouge foncé, très

foncé, les jambes du fessé se tortillait) CLAC CLAC AIIIIEEEE CLAC CLAC CLAC AAIIEEE

OUILLE CA BRULE STOP CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC  (elle leva encore plus avec élan

la main et frappa encore plus fort à une cadence plus rapide) CLAC CLAC CLAC OUILLLE CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC OUILLLE CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC OUILLLE CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC AIIE JAI MAL CLAC CLAC CLAC OUILLLE CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLACCLAC CLAC CLAC OUILLLE CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC CLAC 

                            

                                               

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

cplespilettes | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog du niveau intermédiaire
| paroisdedouche
| Gregmontres